Comptabilité

Ce qu’un expert-comptable peut faire pour vous

Un expert-comptable et un comptable ordinaire se distinguent sur plusieurs points, malgré le fait qu’ils œuvrent dans un même domaine. En effet, le domaine de compétence de ces deux professionnels est bien différent malgré quelques points communs. Un expert-comptable dispose d’un plus large éventail de compétences et de connaissance en plus de son statut, qui lui permet de faire des missions inaccessibles pour un un comptable ordinaire.

Les différences entre le métier de comptable et le métier d’expert-comptable

La première particularité d’un expert-comptable est son parcours académique qui lui permet d’exercer ce métier et de disposer d’un tel statut. En effet, pour devenir comptable, il suffit d’un bac 2 en gestion comptable ou par validation des acquis de l’expérience (VAE). Les études nécessaires pour devenir expert-comptable sont bien plus longues. En effet, il faut un bac 8 et effectuer un stage d’une durée minimale de 3 ans au sein d’un cabinet d’expertise comptable pour devenir expert-comptable. Cela démontre qu’un expert-comptable est bien plus qualifié qu’un comptable ordinaire. L’exercice de ces deux métiers comprend également des différences qu’il est important de noter. Un comptable peut exercer sa profession aussi bien au sein d’une entreprise en tant que salarié ou bien dans un cabinet de comptable. L’expert-comptable, quant à lui, doit exercer son métier uniquement au sein d’un cabinet de comptable. La raison pour cela est que l’expert-comptable se doit de garder une certaine indépendance vis-à-vis de ses clients.

La garantie en cas de contrôle fiscal qu’offre un expert-comptable

Être expert-comptable n’est pas qu’un simple métier. En effet, il s’agit également d’un statut qui permet à l’expert-comptable d’être reconnue aux yeux de l’État et notamment de l’administration fiscale pour la réalisation de certaines missions, contrairement à un comptable ordinaire. Faire appel aux services d’un expert-comptable vous permettra de bénéficier de garanties dans le cadre d’un contrôle fiscal. Si une erreur est constatée lors d’un contrôle fiscal, les charges et les pénalités qui y sont liées seront couvertes par l’assurance responsabilité civile et professionnelle de l’expert-comptable. Les experts-comptables, en adhérant à l’ordre des Experts-comptables, doivent souscrire obligatoirement à une assurance responsabilité civile et professionnelle. Dans le cas d’un comptable ordinaire, si une erreur est constatée lors d’un contrôle fiscal, l’entreprise cliente ne bénéficiera d’aucune garantie. La couverture des charges et des pénalités de l’erreur constatée devra être assurée par l’entreprise elle-même.

Ce qu’un expert-comptable peut faire pour vous

Les missions comptables qui peuvent être confiées à un expert-comptable

Les experts-comptables peuvent se voir confier l’intégralité des missions comptables classiques qu’un comptable ordinaire peut faire, comme la tenue de la comptabilité par exemple. Ce professionnel peut également offrir des services inédits, toujours en matière de comptabilité, tel que l’audit et le contrôle de la comptabilité d’une entreprise, l’optimisation de celle-ci, mais également son redressement. Un expert-comptable peut également être appelé à procéder à la mise en place de la comptabilité d’une entreprise qui vient d’être créée et assurer le contrôle et le suivi de celle-ci. En dehors de l’audit et le contrôle comptable, un expert-comptable est souvent sollicité pour l’établissement de comptes annuels. À savoir : le compte de résultat et le bilan qui doivent être faits à chaque fin d’exercice.

Un expert-comptable est aussi un conseiller

Un des rôles majeurs de l’expert-comptable envers ses clients est d’être un conseiller. En effet, contrairement à un comptable ordinaire, un expert-comptable dispose d’une grande connaissance en matière juridique et fiscale du monde des entreprises. C’est pour cela d’ailleurs qu’engager un expert-comptable est souvent conseillé lors de la création d’une entreprise. Son assistance et ses conseils seront en effet d’une aide précieuse pour la constitution de l’entreprise, notamment en ce qui concerne son statut juridique. Le choix du statut juridique étant d’une importance capitale du fait qu’il déterminera le régime fiscal qui pourra être appliqué à l’entreprise, mais également en ce qui concerne les obligations, les droits et les responsabilités des propriétaire et des dirigeants de cette dernière. Il est important de noter qu’un expert-comptable est tenu par une obligation de conseil. En effet, à cause de la différence présumée de connaissances entre son client et l’expert-comptable, ce dernier doit faire connaître à son client les différentes solutions et options légales qui s’offrent à lui dans le cadre du pilotage et de la gestion de son entreprise.

L’expert-comptable et la fiscalité

La fiscalité est également le domaine de prédilection des experts-comptables. Un expert-comptable peut se voir confier la prise en charge des différentes déclarations fiscales d’une entreprise. Déléguer ces différentes démarches et formalités à un expert-comptable est intéressant dans la mesure où cela permettra non seulement d’économiser du temps, mais aussi de simplifier ces dernières. Comme dit plus haut, engager un expert-comptable permet également de bénéficier d’une garantie en cas de la constatation d’une erreur lors d’un contrôle fiscal, offrant ainsi à l’entreprise le bénéfice de ne pas devoir s’acquitter elle-même des charges et des pénalités engendrées par une éventuelle erreur. Grâce à sa connaissance approfondie de la fiscalité des entreprises, un expert-comptable constitue également la meilleure solution dans le cas où vous désirez optimiser la fiscalité de votre entreprise. Faire des économies d’impôts vous permettra de diminuer de manière non négligeable les charges liées aux différentes activités de votre entreprise, augmentant ainsi sa rentabilité.