Général

Un locataire peut-il faire un rachat de crédits ?

La plupart des établissements bancaires proposent le rachat de crédits aux particuliers. Beaucoup ne tiennent pas vraiment en compte du fait que vous soyez un locataire ou un propriétaire. C’est seulement dans le cas du « rachat de crédit hypothécaire » que le fait d’être un locataire vous désavantage à leurs yeux.

Tout savoir sur le rachat de crédits locataire

Le rachat de crédits locataire est une opération bancaire consistant à regrouper en un seul emprunt tous vos prêts à la consommation en cours de remboursement. Idéalement, il est recommandé quand vous n’arrivez pas encore à mi-terme. Ce n’est plus si intéressant s’il ne vous reste plus quelques mois dans vos mensualités. Le montant total du rachat varie obligatoirement entre 1 500 et 100 000 euros avec les frais inclus. Vous pouvez demander une dérogation si l’ensemble de vos crédits dépasse les 100 000 euros.

Consultez ce site pour avoir plus d’informations.

Le rachat de crédits pour locataire ne demande pas d’hypothèque, parce qu’il correspond à un gros prêt à la consommation. Il ne demande pas de changer de banque pour les prélèvements automatiques mensuels. Son taux d’intérêt est toujours inférieur à la totalité des crédits à acheter, mais plus cher au final avec l’échéance rallongée.

Un locataire peut-il faire un rachat de crédits ?

Le rachat de crédits et ses avantages pour un locataire

Avec le rachat de crédits, vous pouvez profiter davantage de vos revenus hors charge (loyer, mensualité, factures en tout genre…). Le locataire peut aussi demander un nouveau prêt auprès de sa banque quand ses dettes sont inférieures à 35 %. En effet, cela vous permet aussi de réduire votre taux d’endettement. Vous regagnez en pouvoir d’achat en réduisant vos mensualités de 40 à 60 % également. Vous regagnez l’équilibre de vos finances et pouvez désormais gérer plus aisément votre budget mensuel. Vous prévenez par la même manière avant d’arriver à une situation de surendettement.